Home » CISA » CISA 12 trucs utiles pour l’examen

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

CISA 12 trucs utiles pour l’examen

Les 12 astuces pour réussir votre CISA

Ca y est vous vous êtes décidé à passer l’examen pour obtenir la certification CISA? Vous savez pourtant que le taux de réussite à l’examen n’est pas très haut alors que le tarif, lui, est plutôt élevé. Malgré cela, l’attrait de cette certification qui figure parmi les plus recherchées par les Entreprises et parmi les 6 certifications les plus rémunératrices vous a convaincu. Bienvenue au club!!! Maintenant vous voilà pris au piège. De plus vous êtes condamné à réussir l’examen pour ne pas perdre vos frais d’inscription. Nous allons essayer de vous aider avec quelques conseils pratiques.

CISA - 12 trucs utiles pour réussir la certification
Crédit © Studio Grand Ouest

Pourquoi tenter le CISA?

Le monde de l’audit des systèmes d’information s’est développé à une vitesse vertigineuse ces dernières années. Par conséquent la demande pour les auditeurs des SI et des professionnels de la sécurité a explosé. Récemment, le champ d’application pour les professionnels certifiés CISA s’est élargi, encourageant un plus grand nombre de professionnels de la sécurité à passer l’examen CISA. Il en résulte donc une demande en forte hausse pour les détenteurs de certification CISA.

La plupart des Banques Centrales et des instituts financiers à travers le monde ont commencé à embaucher des professionnels certifiés CISA pour réaliser des audits de sécurité efficaces. Cela s’accompagne d’une hausse des salaires correspondant. Les salaires des titulaires du CISA se situent parmi les plus élevés dans le domaine de la sécurité. C’est également vrai sur l’ensemble du secteur de l’informatique en général.

Aujourd’hui, plus de 125.000 professionnels dans le monde ont réussi cette certification. Parmi eux, près de 3.000 sont membres d’un comité de direction (DG, DAF ou équivalent). Le CISA est exigé comme pré-requis pour être embauché par les plus grands cabinets d’audit internationaux. Peut-être sont-ce ces raisons qui ont influencé votre décision? Par contre, inutile de vous leurrer, votre probabilité de réussite à l’examen, sans préparation préalable, reste extrêmement faible.

CISA, une certification difficile à obtenir

L’examen CISA est connu pour être difficile. De ce fait, il présente un taux de réussite assez faible. L’ISACA, organisme qui administre l’examen, a cessé de publier des informations sur les taux de réussite au cours des dernières années. Toutefois, les retours des candidats, après réception de leurs résultats, laissent apparaître un taux global de réussite d’environ 40 à 50%. Ce taux dépend également des régions du monde.

Qu’est-ce qui rend l’examen et la certification si difficiles?

La question revient souvent : pourquoi l’examen du CISA est-il aussi coriace? Voici quelques éléments de réponse:

  1. Le CISA est désormais un examen au format électronique. Il comporte 150 questions, souvent basées sur un mini-scénario. Contrairement à la plupart des examens de certification spécifiques d’autres fournisseurs (ITIL, PRINCE2, DEVOPS, ISO 27001, etc.) la nature même du CISA fait que les candidats avec peu ou pas d’expérience sont rapidement mis en difficulté.
  2. Aucun pré-requis explicite n’est exigé par l’ISACA pour passer l’examen. Cela signifie que de nombreux candidats « occasionnels » issus d’une grande variété de milieux (informaticiens, comptables, auditeurs, professionnels de la sécurité et bien d’autres encore) s’inscrivent à l’examen, créant de ce fait une concurrence artificielle.
  3. La formulation des questions est souvent ambiguë et subjective. De nombreux candidats se plaignent des exemples de questions proposés par ISACA. Ils les trouvent trop vagues et pas toujours pertinents comparativement à l’examen écrit réel. C’est là une caractéristique de l’ISACA. Il faut se mettre dans le mode de raisonnement des auteurs de l’examen.
  4. L’accent est souvent mis sur l’apprentissage par cœur et la mémorisation. Une remarque récurrente des candidats porte sur ce point. Les questions d’examen CISA requièrent la connaissance parfaite du vocabulaire spécifique en matière de sécurité du SI.

Pourquoi un taux d’échec aussi important?

L’examen est bien moins difficile que cela n’est habituellement perçu. Pourtant des milliers de candidats échouent à leur première tentative. Les experts identifient tout un ensemble de raisons.

  • Les candidats ayant une formation technique ou technologique se heurtent souvent aux concepts de gouvernance et d’audit. Bien que le savoir-faire technique soit important, la capacité à auditer et gérer les processus de sécurité est absolument fondamentale pour le CISA.
  • A l’opposé, les candidats issus du monde de l’audit et de la comptabilité ont du mal avec les aspects techniques de l’examen. Les étudiants issus de ces domaines devraient mieux comprendre les concepts et les objectifs de base du programme d’étude.
  • Beaucoup de candidats expérimentés s’obstinent à utiliser leur propre approche pour aborder les questions et les scénarios difficiles de l’examen, refusant l’approche standard prescrite par l’ISACA.

Alors, comment se prépare-t-on à l’examen CISA?

Passons maintenant aux conseils pratiques. Voici les points les plus importants à garder à l’esprit avant de commencer votre préparation à l’examen CISA.

1. Etudier religieusement le CISA Review Manual

Manuel de préparation au CISAISACA propose le CISA Review Manual (CRM) qui sert de guide unique et complet pour l’examen. C’est l’ouvrage de référence conçu pour guider les candidats au CISA, Il fournit tous les détails relatifs à l’examen ainsi que la définition des rôles et des responsabilités d’un auditeur des systèmes d’information. Globalement, ce manuel est le meilleur guide d’auto-apprentissage pour les aspirants CISA. Il est recommandé de le lire de façon exhaustive au moins deux fois avant de se présenter à l’examen. A noter toutefois sa taille (plus de 500 pages) et sa présentation pour le moins austère. Si vous êtes un amateur de bandes dessinées, vous vous êtes clairement trompé de rayon! Ce manuel existe dans plusieurs langues dont l’Anglais et le Français.

2. Pratiquer intensivement les question de la base de données de préparation

Pratiquer les questions de révision est absolument obligatoire si vous voulez réussir l’examen. La base de données des questions d’examen proposée par ISACA est une ressource en ligne interactive et complète de 1000 questions pratiques avec les réponses et les explications. L’accès pendant 12 mois à la base de données est disponible au prix de 185 $ (pour les membres) et 225 $ (pour les non-membres). Attention cependant, il n’existe pas de version en Français.

Les futurs candidats peuvent utiliser les questions et les réponses de l’échantillon pour mieux comprendre les concepts et les sujets difficiles afin d’améliorer le niveau de leur préparation. Ces questions et réponses d’examen sont conçus pour offrir une vue d’ensemble de l’examen CISA. La base de données  de questions et réponses est mise à jour en alignement avec l’évolution du monde de l’audit de sécurité.

 3. Pensez comme le ferait un auditeur ou un comptable

La nature même de l’examen exige que vous pensiez comme un auditeur informatique ou même un comptable. Ne réfléchissez pas comme un candidat à un examen. La raison? Parce que l’accent est mis sur les applications du monde réel, vous devez mettre en avant vos aptitudes à prendre les bonnes décisions sur la base de scénarios. Face à des problèmes hypothétiques, vous devez apprendre à gérer, évaluer et prioriser des tâches multiples en vue de créer un bénéfice.

4. Utilisez au mieux les ressources gratuites de l’ISACA

Le site Web de l’ISACA offre une diversité de ressources libres de droit, utiles pour préparer le passage de l’examen. En voici quelques unes avec les liens pour y accéder.

5. Mettez les blogs et articles relatifs au CISA sur votre liste de lectures

Les candidats peuvent également tirer profit d’autres blogs et d’un grand nombre d’articles disponibles en ligne. Ils peuvent aider les candidats à mieux aborder les questions des domaines de connaissances récemment mises à jour. Certains blogs tenus par des contributeurs réguliers constituent également un ensemble de ressources à ne pas négliger. Parmi ceux-ci citons les blogs de l’ISACA et celui de Risk3sixty.

Si vous trouvez un site particulièrement intéressant pour les candidats, vous pouvez le partager en nous adressant un commentaire que nous publierons avec grand plaisir.

6. Une expérience pratique de l’audit est importante

Pour réussir votre certification CISA, une expérience pratique dans le domaine de la Sécurité IT est un plus extrêmement utile. Bien que similaires à des audits financiers ou des actifs, les audits IT ont une portée très différente. Ils traitent principalement des informations. Un candidat au CISA doit avoir une idée précise des processus business. Il doit, de plus, être familier avec la définition du périmètre, la planification de la vérification et les rapports d’audit.

Une simple expérience des processus de Sécurité de l’Information sera une aide importante. Dans la mesure du possible, rapprochez-vous des professionnels de l’audit informatique ou du département sécurité de l’information dans votre organisation actuelle. Profitez-en pour vous familiariser avec les rôles, les responsabilités et les activités quotidiennes concernées par le CISA. N’oubliez pas également de vous informer sur les autres activités en matière de sécurité.

7. Planifiez sérieusement votre préparation

La gestion de votre temps d’apprentissage et une bonne répartition du temps par domaine sont essentielles pour réussir l’examen. Vous êtes un professionnel du domaine? Alors prévoyez de démarrer votre préparation 3 à 5 mois avant l’examen. Prévoyez de consacrer au moins 1 à 2 heures d’étude sur une base régulière (quotidiennement ou 3 fois par semaine).

En outre, nous vous recommandons d’adapter votre préparation en fonction de votre parcours professionnel et de votre niveau d’expérience:

  •  Auditeur IT avec beaucoup d’expérience : 30 à 45 jours de préparation en vous appuyant sur le manuel de préparation au CISA et les questions d’examen avec réponses et explications. Prévoyez de revoir la totalité des domaines.
  • Professionnel de l’audit avec un peu d’expérience : prévoyez au moins 90 jours de préparation en vous appuyant sur le manuel de préparation au CISA et les questions d’examen avec réponses et explications. Mettez l’accent sur les domaines relatifs à la technologie.
  • Candidat sans réelle expérience des domaines couverts par le CISA : prévoyez au minimum 180 jours de préparation en vous appuyant sur l’ensemble des ressources disponibles. Ne négligez aucun des domaines.

Nos formateurs expérimentés sur le CISA vous conseillent de décomposer votre temps de préparation de la façon suivante :

  • 35 à 45% sur le manuel,
  • 15 à 20% sur le coaching,
  • et enfin 35 à 40% sur les examens de simulation et des tests pratiques.

8. Soyez adaptable, gardez l’esprit ouvert

Dans le cadre du CISA, si je devais vous donner un seul conseil, ce serait de désapprendre ce que vous avez appris. C’est presque aussi important que l’apprentissage du contenu même des concepts à retenir pour l’examen. L’industrie informatique est dynamique et en constante évolution. Par conséquent, il en va de même des principes et des techniques d’audit des systèmes d’information.

Lors de la préparation et lors du passage de l’examen, il est vital de garder un esprit ouvert, réceptif aux idées nouvelles et novatrices, et une position neutre sur des développements qui semblent aller à l’encontre de la norme établie. Le manuel CISA est maintenu à jour avec tous ces changements. Par conséquent, l’étude approfondie du manuel constitue une première étape incontournable de votre préparation.

9. Apprenez à gérer votre temps à l’examen

Comme dans le cas des autres examens, la réussite au CISA est également dépendante de la façon et de l’efficacité à gérer votre temps. Un commentaire courant  des candidats ayant échoué à l’examen porte un manque de temps pour terminer l’ensemble des questions. Cela traduit une mauvaise gestion du temps pour répondre à toutes les questions.. En examinant les documents de questions des années précédentes et les examens blancs, vous devez concevoir une stratégie de passage avec des estimations sur la quantité de temps à passer par question et par domaine, de façon à pouvoir répondre à la totalité des questions.

Après tout, ce qu’on attend d’un certifié CISA c’est bien d’être capable de prendre des décisions rapides, pragmatiques et efficaces. La gestion de votre temps à l’examen pour maximiser votre score constitue la première pierre de l’édifice.

CISA - Astuce pro

 10. Participez à des groupes de discussion et des forums

Les candidats peuvent se joindre à des groupes de discussion et des forums pour interagir avec d’autres candidats et certifiés. Il existe plusieurs forums de discussion sur la certification CISA sur le web. Ces plates-formes peuvent vous apporter des connaissances à la fois théoriques et pratiques sur l’audit du SI. Elles contribuent à améliorer la compréhension des concepts et leur application dans le monde réel.

11. Suivez un atelier de préparation à l’examen CISA

Un certain nombre d’organismes de formation accrédités proposent des ateliers de préparation au CISA sous forme de sessions en présentiel ou de cours en ligne. L’inscription et la participation à un cours de formation bien structuré et complet est fortement recommandée. Une session de formation se compose de présentations par des experts et de discussions en classe. L’interaction avec des professionnels de la sécurité expérimentés, venant de diverses parties du monde, constitue un atout exceptionnel pour vous mener à la réussite.

Leader de la formation professionnelle certifiante dans les domaines de la Gouvernance, du Management et de la  Sécurité en Afrique, 2AB & Associates vous propose des sessions de préparation au CISA en présentiel, alignées avec les exigences de l’examen. Elles sont toujours animées par des professionnels internationalement reconnus. Pour en savoir plus, visitez la page CISA – Atelier de préparation sur notre site.

L’ISACA propose également des cours de révision pour les candidats qui se sont inscrits à l’examen. Si vous trouvez l’apprentissage individuel difficile compte tenu de vos contraintes professionnelles et personnelles, vous pouvez participer à une session de révision proposée par un des chapitres de l’ISACA. Pour plus d’informations, visitez le site web de l’ISACA.

 12. Adaptez votre raisonnement au mode de pensée de l’ISACA

En particulier pour les candidats qui passent l’examen CISA dans une langue autre que leur langue maternelle, certaines questions peuvent être déroutantes. Les QCM à composition non limitée et l’étude de cas présentent généralement des choix subjectifs. Ils font souvent appel à un raisonnement verbal pour en déduire les attentes et arriver aux bonnes réponses. Vous sentez que vos compétences en raisonnement verbal ne sont pas tout à fait à la hauteur? Alors vous gagnerez sans aucun doute à suivre un atelier de préparation à l’examen.

CISA - Astuce Pro

En conclusion

Il s’agit clairement d’un examen difficile. Mais, grâce à une bonne planification, un travail acharné et de bons conseils, la réussite à la première tentative est tout à fait possible. Si vous suivez les conseils présentés dans cet article et concevez un plan de préparation adapté à vos propres besoins spécifiques, l’examen est à votre portée.

Et vous, comment avez-vous préparé votre examen? Avez-vous éprouvé des difficultés? Quels conseils donneriez-vous aux nouveaux candidats? Comment jugez-vous cette certification? Merci de nous donner votre avis en commentaire. Cela aidera sûrement beaucoup de candidats à mieux se préparer.

Vous avez réussi votre CISA? N’hésitez pas à partager la bonne nouvelle sur ce blog. Vous serez peut-être alors sollicité(e) pour partager votre expérience avec les autres candidats…


3 commentaires

  1. J’ai découvert votre article après mon examen CISA. Toutefois, j’ai suivi pratiquement les mêmes démarches avant de passer on examen. Je confirme que vos astuces sont bonnes.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Catégories

Archives

Calendrier

novembre 2018
L M M J V S D
« Oct    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  
%d blogueurs aiment cette page :