Home » Posts tagged 'méthode de gestion de projet'

Tag Archives: méthode de gestion de projet

Certifications et compétences qui paient en 2018

Comme chaque année, nous vous proposons un survol des certifications et compétences qui paient le mieux en 2018. Cet article s’appuie sur l’enquête annuelle réalisée par Global Knowledge sur les compétences et les salaires dans le domaine IT.

Les certifications et les compétences les mieux payées en 2018
Crédit © AdobeStock & Gwimages 2018

Notre précédent article sur les 6 certifications qui payaient le mieux en 2017 continue à être l’article plus lu de ce blog. Voici donc la version 2018 avec quelques évolutions notables. On constate un véritable glissement vers de nouvelles certifications et compétences correspondant aux meilleurs salaires. Cependant on peut constater des différences énormes selon les zones géographiques. Elles correspondent totalement à l’économie et aux besoins des entreprises dans chacune des zones. Il reste toutefois clair que les salaires sont dépendants de l’offre de compétences et de la demande régionale.

Vous courrez après les gros salaires? Cet article vous présente les certifications les mieux payées. Cependant il vous indique aussi ce que les employeurs attendent de vous et ce que cela implique. La certification ne suffit pas… C’est, pour un employeur potentiel, une assurance raisonnable quand à vos connaissances dans le cas de certifications courantes et aussi de votre compétence dans le cas des certifications professionnelles. Le recherche trois critères :

  • le savoir (sur la base de vos diplômes académiques et des vos certifications standards),
  • le savoir-faire (sur la base de vos certifications professionnelles et de votre expérience),
  • votre savoir-être sur la base de l’évaluation de votre comportement et de votre attitude (le recruteur ira chercher ces informations sur les réseaux sociaux, auprès de votre entourage professionnel et personnel).

Dans tous les cas, dites-vous que votre futur employeur vérifiera la réalité de ce que vous annoncez dans votre CV. Inutile donc de revendiquer une certification que vous n’avez pas. La vérification auprès de l’organisme émetteur de la certification révèlera immédiatement la supercherie. Cela se retournera contre vous. D’ailleurs, certains organismes de certification n’hésitent pas à porter plainte contre les fraudeurs et réclament des amendes importantes.

Certifications standards vs certifications professionnelles

Lorsqu’on parle de certification, il faut toujours bien faire attention à la signification qu’on donne aux mots. Les certifications standards sont par essence des certifications résultant de la simple réussite à un examen. C’est le cas des certifications ITIL, PRINCE2, VERISM, certaines certifications COBIT, etc. Elles se dénomment souvent Foundation, Practitioner, Intermediate ou encore Advanced. Aucune expérience dans le domaine n’est réclamée et la certification est valide sans limitation de durée.

Dans le cas des certifications professionnelles, à l’inverse, la réussite à l’examen n’est qu’une première étape. Ensuite il est nécessaire de prouver une expérience minimum de 3 à 5 ans dans le domaine concerné. L’organisme de certification effectue donc une vérification auprès des précédents employeurs de du candidat sur la valeur et la durée de son expérience ainsi que sur son attitude et son comportement. Ce n’est que lorsque cette vérification est positive que la certification est délivrée.

En général les certifications professionnelles ont une durée limitée, souvent de 3 ans. Chaque année ou chaque 3 ans, l’organisme exige la preuve que le certifié a bien suivi un nombre minimum d’heures de formation (CPD/CPE/CPU). Le certifié doit également acquitter de nouveau un montant significatif pour le renouvellement de sa certification. L’organisme de certification effectue alors, de façon aléatoire, des contrôles sur l’expérience acquise pendant les 3 ans ainsi que sur le comportement du certifié pendant cette période. A cette occasion la certification peut lui être retirée.

Parmi les certifications professionnelles, on peut citer CISA, CISM, CGEIT, CRISC, PMP, CIA, ISO 27001 Lead Implementer ou ISO 27001 Lead Auditor. Il est bien évident que les certifications professionnelles, plus « sérieuses », sont les plus recherchées par les employeurs. Ce sont donc aussi, logiquement, celles qui correspondent aux meilleurs salaires.

Les compétences les plus recherchées

Les compétences les plus recherchées sont bien naturellement celles qui paient le plus. C’est tout simplement la loi de l’offre et de la demande. Voyons ensemble les 5 domaines de compétences qui suscitent le plus de demandes en 2018. Précisons bien qu’il s’agit là de recherche de professionnels certifiés et pouvant démontrer plusieurs années d’expérience dans le domaine. Donc ce sont des domaines dans lesquels les employeurs recherchent en priorité des détenteurs de certifications professionnelles.

Notons toutefois que parmi ces 5 compétences les plus recherchées, deux certifications sont de niveau Foundation (COBIT 5 Foundation et Six Sigma Green Belt).

La cybersécurité

Comme lors des trois dernières années, les certifications en sécurité tiennent les premières places en matière de rémunération. Lorsque nous élargissons la liste aux 20 premiers, six certifications sont relatives à la sécurité an niveau mondial, y compris les deux premières places: CISSP de (ISC) 2 et CRISC de l’ISACA. Le CISM d’ISACA se classe au sixième rang mondial et au huitième rang en EMEA.

Le CISSP enregistre le salaire global moyen le plus élevé avec 70.177 € en EMEA (100.146 $ aux USA, ce qui représente une différence de plus de 27% entre les deux zones géographiques). Les professionnels de l’informatique possédant des certifications en sécurité ont tendance à avoir des salaires moyens globaux supérieurs de 15% (aux USA) à 63% (dans la région Asie-Pacifique) à la moyenne des autres certifiés.

Pour en savoir plus sur les certifications CISSP et CISM, nous vous invitons à lire notre article CISM vs CISSP : quelle certification choisir?

Le Cloud

Les certifications liées au Cloud, y compris AWS Certified Solutions Architect – Associate, ont des salaires moyens nettement supérieurs à la norme. En Amérique du Nord, le le salaire moyen du personnel informatique certifié AWS est 10% plus élevé que celui des personnels possédant une autre certification dans le Cloud et 29% supérieur au salaire moyen des professionnels IT certifiés dans un autre domaine. Toutefois, l’augmentation du salaire des professionnels certifiés en Cloud computing n’est pas limitée à ceux possédant les certifications AWS.

L’accent mis sur le nuage s’est également étendu à d’autres domaines fonctionnels. Les help-desks et les équipes de support technique recherchent activement des professionnels possédant des certifications dans le cloud computing et les réseaux.

La gestion de projet

Les gestionnaires de projets certifiés en Amérique du Nord ont également des salaires moyens au dessus de la norme. C’est particulièrement vrai pour ceux qui possèdent une certification PMP (103 406 $) par rapport à la moyenne des autres professionnels certifiés en gestion de projet, par exemple PRINCE2  (97 745 $). La tendance est beaucoup moins nette sur la région EMEA. Pour en savoir plus sur ces deux certifications, nous vous invitons à relire notre article PRINCE2 vs PMP : Quelle méthode de gestion de projet choisir?

On voit également émerger cette année une demande croissante pour les chefs de projets certifiés sur une méthode agile. Dans ce contexte c’est la certification Certified ScrumMaster (CSM) avec un salaire moyen de 98 562 $ qui tient la tête.

La gouvernance et le management

L’ISACA est une association indépendante axée sur l’adoption et l’utilisation des meilleures pratiques de gouvernance et de management de l’information et des technologies dans les organisations. L’ISACA possède six certifications dans le top 20 mondial, y compris CGEIT, CISA, CRISC et CISM . Une nette tendance se dégage également avec une demande de plus en plus forte de professionnels certifiés sur COBIT 5. Cela se traduit par un salaire moyen des professionnels certifiés COBIT 5 Foundation qui atteint maintenant 65.000 € dans la région EMEA.

Si vous vous posez des questions sur le CISA, nous vous conseillons trois articles précédemment publiés sur notre blog :

Compétences Six Sigma

La certification Six Sigma Green Belt est parrainée par l’association indépendante IASSC. C’est une certification de base sur un ensemble de techniques et d’outils d’amélioration des processus. Une tendance nette se dégage également en faveur des professionnels possédant une certification Six Sigma Green Belt qui obtiennent un salaire moyen de 99.865 $ en Amérique du Nord et de 69.000 Euros en EMEA soit une différence de 21%, la plus faible du top 20 des certifications.

Le top vingt des salaires par certification en Europe

Les résultats du classement 2018 sont extrêmement intéressants car ils montrent un changement important par rapport à 2017. La grande nouveauté est l’arrivée en force des certifications AWS (Amazon) dans les premières places du classement. A l’inverse les certifications qui monopolisaient les premières places ce dernières années subissent un fort recul (CISA, PMP). On voit également apparaître en 7ème position une certification qui fait sont entrée dans les 10 premières : COBIT 5 Foundation. Il est également à noter que cette année les certifications CISCO disparaissent complètement du classement.

Classement 2018 des 20 certifications et certifications professionnelles correspondant au meilleurs salaires en euros
Classement établi sur les salaires en région EMEA (Europe, Moyen Orient & Afrique). L’ordre est différent en Amérique du Nord.

L’autre enseignement de ce classement est la différence très importante des salaires entre la région EMEA et l’Amérique du Nord. Les salaires en EMEA sont tirés nettement vers le bas par la zone Afrique ainsi que le montre la carte suivante.

Salaires des professions IT par région du monde
Moyenne des salaires IT par région du monde – Crédit © Global Knowledge 2018

Conclusion

Ces éléments peuvent vous aider à choisir parmi les certifications disponibles celles qui vous conviennent le mieux. Bien sûr le salaire est un critère mais n’oubliez pas que la certification ne garantit pas le niveau de salaire. C’est votre compétences et votre adéquation au marché qui feront la différence.

N’hésitez pas à commenter cet article en y apportant vos témoignages sur votre expérience personnelle. Posez-nous également des questions. Nos experts se feront un plaisir de vous répondre. Si cet article vous a paru intéressant, n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux et à nous mettre un « like » si vous le souhaitez.

PRINCE2 2017 : Ce qui change

En Janvier 2017, AXELOS, propriétaire de l’ensemble du portefeuille des meilleures pratiques issues du domaine public Britannique (ITIL, PRINCE2, RESILIA, M_o_R, M_o_V, P3M3, P3O, etc.) annonçait la publication prochaine de PRINCE2 2017. Cette nouvelle version, qui n’en est pas vraiment une, portera le nom de PRINCE2 2017 et non de PRINCE3. Bien sûr, le choix du nom n’est pas anodin. Il veut signifier qu’il s’agit seulement d’une amélioration de la version 2. C’est la première mise à jour publiée depuis 2009. Il s’agit donc d’un évènement important pour les gestionnaires de projets.

PRINCE2 2017 : Ce qui change vraiment

PRINCE2 2017 Ce qui change
Crédits : © Pathdoc

Cette mise à jour n’est pour l’instant disponible qu’en Anglais. AXELOS publiera les versions locales dans 7 des principales langues (dont le Français) courant 2018. L’éditeur attend d’abord d’avoir un retour significatif sur la version Anglaise. La traduction est réalisée avec la participation d’experts du domaine dans les langues concernées. Cela permet une meilleure correspondance linguistique mais aussi une meilleure prise en compte des contextes culturels.

Pourquoi une mise à jour de PRINCE2?

Le succès de PRINCE2 repose sur la pertinence de son contenu. Il s’agit d’une compilation des Meilleures Pratiques en gestion de projet. En fait, la présentation de PRINCE2, sous la forme d’une méthode générique applicable à tout de type de projets est largement responsable de son succès. Grâce à la contribution d’enseignants, de chercheurs, de professionnels et des consultants, la méthode s’est améliorée et enrichie au fil des années. Depuis sa création, il y a 25 ans, plus de 2 millions de personnes ont été certifiées sur PRINCE2. Chaque minute des examens de certifications se déroulent  dans 150 pays à travers le monde. Ce succès renforce la confiance des Organisations sur la valeur ajoutée de PRINCE2.

Le monde des affaires est en évolution permanente et une méthode de gestion de projet éprouvée, telle que PRINCE2, se doit de suivre cette évolution. La mise à jour de PRINCE2 a donc été réalisée sur une base collaborative. Les commentaires d’un grand nombre de praticiens PRINCE2 et de professionnels ont été collectés. Ce sont donc les personnes les mieux placées pour évaluer PRINCE2 dans le monde réel qui ont soumis leurs remarques et leurs attentes. Sur cette base, AXELOS a pu publier une mise à jour de PRINCE2 correspondant aux besoins des Entreprises en 2017.

Les changements importants dans PRINCE2 2017

Manuel PRINCE2 2017La mise à jour de PRINCE2 se traduit par la publication d’une nouvelle édition du manuel PRINCE2, déjà disponible (en Anglais uniquement). Une refonte des examens Foundation et Practitioner a bien sûr été réalisée.  Le matériel de formation est donc nouveau également. PRINCE2 2017 a également conduit à une nouvelle Accréditation des Organismes de Formation. Une ré-accréditation des formateurs sur la base du nouveau contenu s’est aussi avérée nécessaire. Ceci signifie que seuls les Organismes de Formation et les formateurs accrédités sur la version 2017 sont autorisés à délivrer les cours et les examens sur la nouvelle version.

Structure PRINCE2 2017La nouvelle version ne modifie pas les concepts de base de la méthode. La structure globale de PRINCE2 basée sur l’environnement du projet, les 7 principes, les 7 thèmes et les 7 processus reste inchangée. Cependant, l’orientation et les précisions sur ces derniers ont évolué.

Dans les faits, PRINCE2 2017 complète et met davantage l’accent sur les points suivants:

  • adaptation de PRINCE2 aux besoins des organisations et à l’environnement du projet;
  • les principes de base de PRINCE2 sont plus détaillés;
  • une meilleure connexion entre les thèmes et les principes;
  • la réorganisation de la partie relative aux « Thèmes » afin d’insérer des exemples d’adaptation spécifiques;
  • application pratique de la méthode avec de nombreux exemples, conseils et astuces.

Et pour vous, qu’est-ce qui change?

Vous êtes certifié sur la version PRINCE2 2009 en Français

Pour l’instant rien ne change. Les certifications en Français n’évoluent pas dans l’immédiat. Du moins, elles n’évoluent pas tant que le manuel PRINCE2 2017 et les examens ne sont pas traduits. AXELOS annonce que la publication en Français (ainsi que dans six autres langues) devrait intervenir à l’horizon de l’été 2018. Nous vous tiendrons informés de la sortie de la version française de PRINCE2 2017 dès sa disponibilité..

Vous êtes certifié(e) sur la version Anglaise de PRINCE2 2009

Si vous êtes certifié(e) PRINCE2 Foundation sur la version 2009, votre certification reste valide à vie. Rien ne change à ce niveau. La certification PRINCE2 Foundation reste un pré-requis pour passer le Practitioner. Toutefois AXELOS ne pose aucune condition sur la version de votre certificat Foundation. Vous pouvez donc (du moins dans l’immédiat) passer l’examen PRINCE2 2017 Practitioner avec votre certification PRINCE2 2009 Foundation. La langue n’entre pas non plus en ligne de compte.

SI vous êtes certifié(e) PRINCE2 Practitioner sur la version 2009, votre certification reste valide jusqu’à l’expiration de son délai de validé (actuellement de 5 ans). Par conte à l’issue de la période de validité, vous observerez des évolutions substantielles. La certification PRINCE2 2017 Practitioner n’est plus valide que pendant une durée de 3 ans (au lieu de 5 ans précédemment). Vous aurez désormais deux options pour conserver votre certification à l’issue des 3 ans:

  • soit vous repassez et réussissez de nouveau l’examen de certification PRINCE2 2017 Practitioner, (l’examen de re-certification disparaît et c’est un examen complet qui doit être repassé),
  • soit vous adhérez au programme de « membership » d’AXELOS au prix de 50 GBP par an et justifiez chaque année d’au moins 20 CPD. Les CPD correspondent essentiellement à des heures de formation suivies durant l’année et justifiées. Ils vous garantiront un badge digital, lequel sera renouvelé de façon régulière à réception de vos justificatifs de CPD et du paiement de votre cotisation. Cette nouvelle approche tend à transformer PRINCE2 Practitioner en certification professionnelle, à l’image de PMP, ce qui permettra à votre employeur de s’assurer de votre compétence dans le domaine.

En attendant la publication de PRINCE2 2017 en Français, les certifiés francophones se voient encore appliquer les anciennes règles.

Et concernant le contenu des examens?

Les examens PRINCE2 2017 Foundation et PRINCE2 2017 Practitioner ont été largement revus et modifiés.

  • PRINCE2 2017 Foundation
    • L’examen passe de 75 à 60 question et la durée de l’examen reste de 60 minutes.
    • Le taux de bonnes réponses passe de 50% à 55%. Il faut donc désormais 33 bonnes réponses pour réussir l’examen.
    • Le contenu de l’examen a été ré-équilibré entre les 7 thèmes et l’emphase a été mise sur les 7 principes et sur l’adaptation de la méthode.
    • Les questions elles-mêmes changent. avec la suppression des questions sous forme de négations et la diminution des questions basées sur des mots manquants ou sur des listes.
  • PRINCE2 2017 Practitioner
    • Le focus est maintenant mis sur la capacité réelle du candidat à gérer correctement un projet, sur la base d’un scénario.
    • Ainsi, tous les aspects de la méthode son testés, de bout en bout.
    • Les éléments additionnels spécifiques à chaque question ont été largement réduits. Les questions complexes ont été supprimées. Ainsi, les questions basées sur la relation assertion – raison disparaissent.
    • Enfin, le nombre de questions est ramené à 68 (au lieu de 80). La durée reste de 2h30 (dans la langue d’origine du candidat).
    • Le nombre de bonnes réponses pour réussir l’examen est maintenant de 38, soit un peu supérieur à 55%.

Alors ces nouveaux examens? Plus faciles ou plus difficiles?

Ayant fait partie des formateurs accrédités par AXELOS, membres du groupe pilote, j’ai pu personnellement tester ces nouveaux examens et échanger avec mes collègues participant au même groupe. Le verdict est sans appel. Le niveau des examens est beaucoup plus difficile que celui requis pour PRINCE2 2009. Désormais, ce qui est testé n’est plus la capacité à comprendre des questions bizarres. L’objectif est désormais clair. Les examens de certification testent davantage la capacité réelle des candidats à gérer un projet. Voilà qui devrait ravir les entreprises. Elles pourront ainsi avoir une plus grande confiance sur le niveau de compétence de leurs futurs chefs de projet.

Vous souhaitez en savoir plus sur PRINCE2 2017?

Vous avez toujours des questions complémentaires? Quelle certification en gestion de projet serait-il préférable de passer? Devez-vous attendre la sortie de PRINCE2 2017 en Français pour vous certifier? Vous vous demandez s’il faut encore vous former et passer les certifications PRINCE2 2009? N’hésitez pas à nous laisser un commentaire et un de nos experts répondra à vos interrogations. Vous pouvez également lire un de nos précédents articles sur l’utilisation conjointe de PRINCE2 et de PMBOK pour réussir vos projets.

Si vous avez déjà passé la certification PRINCE2 2017, merci de nous donner votre impression sur le contenu et sur les examens.

Enfin, n’hésitez surtout pas à nous donner votre avis sur ces évolutions qui risquent d’avoir un impact important au niveau financier (durée de validité, maintient de la certification avec le badge digital, exigence de CPD annuels, etc.).

Combiner PRINCE2 et PMP pour des projets réussis

PRINCE2 et PMP présentent des perspectives très différentes en matière gestion de projet. Cependant la combinaison des deux fournit un outil puissant pour les organisations garantissant la réussite des projets. Dans cet article, nous décrivons les différences et les similitudes entre les deux approches de gestion de projet les plus reconnues au niveau mondial. Nous discuterons également des avantages à tirer de l’utilisation combinée de ces deux approches complémentaires pour la gestion de vos projets.

Combiner PRINCE2 et PMP

PMP versus PRINCE2

Le guide PMBOK® (Project Management Book of Knowledge) et PRINCE2® (Project IN Controlled Environment) abordent la gestion de projets sous des perspectives très différentes.

PMBOK se positionne du point de vue du Chef de Projet. Il lui fournit tout ce que qu’il doit connaître et comprendre dans son rôle de Gestionnaire du Projet.

PRINCE2, à l’inverse, adopte le point de vue organisationnel et vise à atteindre les objectifs de l’Organisation, en définissant les rôles et les responsabilités des différentes parties prenantes dans le processus d’exécution d’un projet.

PRINCE2 est donc une méthode générique de Gestion de Projet qui couvre l’ensemble des rôles et responsabilités impliqués dans la Direction et le Management du Projet. PRINCE2 s’appuie sur 7 principes soutenus par 7 thèmes et 7 processus. PMBOK, à l’inverse, est un cadre de bonnes pratiques à appliquer par le Chef de Projet lui-même. La combinaison des deux fournit donc un outil puissant pour les Organisations, leur permettant de réussir leurs projets de bout en bout.

Les Organisations me demandent souvent s’il serait préférable pour elles d’utiliser PMBOK ou PRINCE2 et quelle approche serait la meilleure dans leur cas. Je leur réponds généralement qu’elles me posent la mauvaise question et que je ne peux pas y répondre.

En effet, PMBOK et PRINCE2 ont des objectifs très différents. En fonction des problèmes auxquels l’Organisation doit faire face, ils peuvent travailler efficacement ensemble ou en tandem avec d’autres approches de gestion de projet, telles que Agile ou des approches basées sur des normes (ISO 21500 par exemple), ou encore séparément.

Un gestionnaire de projet PRINCE2 a besoin d’un ensemble de connaissances à utiliser afin d’être compétent et PMBOK répond à cette attente. D’un autre côté, le Guide PMBOK nécessite une méthode que l’équipe de gestion de projet puisse adopter, et cette méthode peut être PRINCE2.

Les différences clés entre les deux approches

PMBOK, s’appuie sur un patrimoine de connaissances remontant à 1987. Il fournit une base de connaissances destinée au gestionnaire de projet. PRINCE2, pour sa part, s’appuie sur une première version (PRINCE) publiée en 1990 mettant spécifiquement l’accent sur les projets  IT. C’est en 1996 qu’a été publiée la version 2 (PRINCE2), laquelle a été mise à jour de façon importante en 2009. PRINCE2 fournit des processus de bout en bout pour gérer tout type de projet au sein d’une organisation. 

PMBOK est un guide maintenu par le PMI® (Project Management Institute). Les qualifications associées portent le nom de PMP®. Il fournit des conseils sur tout ce qu’un chef de projet devrait faire, ainsi que certains outils et techniques spécifiques pour le faire. PMBOK ne comprend pas de rôles et de responsabilités définis, ni la description des produits ni l’ordre des activités dans les processus. Il se limite exclusivement au rôle du Chef de Projet.

A l’inverse, PRINCE2 est une méthode claire avec des rôles, des responsabilités, des principes et des processus, permettant de gérer un projet de bout en bout grâce à une équipe complète. Dans certains pays, voire dans certaines Organisations internationales, il est obligatoire pour un gestionnaire de projets d’être certifié PRINCE2. La certification PRINCE2 garantit que la personne possède la connaissance de la méthode (certification Foundation) et qu’elle sait l’appliquer (certification Practitioner). 

Qu’est-ce qui caractérise PRINCE2?

Prince2-manualPRINCE2 met fortement l’accent sur l’avant-projet et la phase de démarrage du projet. Il se focalise sur les produits du projet, et cherche à s’assurer qu’il y a une justification business qui demeure valide tout au long du projet. Si la justification disparaît, à tout moment, le projet prendra fin. D’autre part, bien que les phases PMBOK comportent des aspects de surveillance et de contrôle, l’accent est moins mis sur la justification initiale pour l’entreprise.

Lors de la planification, PRINCE2 adopte l’approche par décomposition du produit, tandis que PMBOK adopte une approche par répartition des activités. D’un côté, on s’assure que tous les produits nécessaires sont prévus et de l’autre, on s’assure que tout le travail nécessaire est planifié.

Qu’est-ce qui caractérise PMBOK?

PMBOK-manualLe PMBOK est un guide de bonnes pratiques plutôt qu’une méthodologie. Il est donc possible d’utiliser différentes méthodologies et outils en conjonction avec PMBOK. PMBOK est très large et couvre beaucoup plus de domaines de connaissance de gestion de projet que PRINCE2. PRINCE2 fournit un ensemble de principes de base, les divise en thèmes qui expliquent pourquoi il est important de faire les choses et comment vous allez les faire, puis définit des liens vers les processus. Mais il ne va pas dans le détail de tous les outils et des techniques qu’un gestionnaire de projet doit utiliser. PRINCE2 est plus réduit en termes de périmètre (seulement 7 processus), mais plus profond sur chacun des aspects. PMBOK, au contraire, couvre 47 processus, chacun ayant des intrants, des outils, des techniques et des extrants. Ces processus sont divisés en dix domaines: l’intégration, la portée, le temps, le coût, la qualité, les ressources humaines, les risques, la communication, l’approvisionnement et les parties prenantes.

Différences clés entre les deux approches

PRINCE2 et PMP ont des différences importantes de terminologie et il est utile d’en avoir une vue d’ensemble. Par exemple, les termes «assurance qualité» et «contrôle qualité» ont des définitions très différentes dans chacune des approches, même si PMBOK et PRINCE2 considèrent tous deux que l’examen des résultats, tels que les produits livrables, à l’intérieur du projet fait toujours partie du contrôle qualité, et l’examen des processus par quelqu’un externe au projet est toujours du ressort de l’assurance qualité.

Prince2-Pmbok-vocabulaire
Différences entre les deux approches au niveau de la Qualité

 Dans le PMBOK on s’appuie sur des «Commanditaires de projet» tandis que PRINCE2 a un «Exécutif». Le PMBOK parle de «Phases» tandis que PRINCE2 définit les «Séquences de Management». Le Projet est basé sur un «Enoncé du Contenu du Projet» dans PMBOK, tandis que PRINCE2 s’appuie sur la «Description de Produit du Projet» correspondant à son principe de focalisation sur le produit.

Prince2-Pmbok-vocabulaire-2
Quelques exemples de différences dans le vocabulaire

En raison de son origine dans le domaine public, PRINCE2 ne gère pas les achats alors que le PMBOK le fait. PRINCE2 considère que lorsque des connaissances spécialisées telles que la connaissance d’approvisionnement sont nécessaires, cela ne relève pas du domaine du gestionnaire de projet. La compétence du gestionnaire de projet sera seulement d’aller chercher un soutien spécialisé auprès d’autres ministères, comme dans le cas de  l’approvisionnement, lorsque cela s’avèrera nécessaire. PRINCE2 dit qui doit être impliqué, quand ils doivent être impliqués, ce qu’ils doivent faire et pourquoi ils doivent le faire. Il suppose que le chef de projet possède les compétences nécessaires pour gérer le projet. PMBOK, au contraire, se concentre sur ces compétences et fournit la compréhension et les connaissances nécessaires pour les soutenir.

PRINCE2 et PMP : la synergie gagnante

Bien que PMBOK et PRINCE2 abordent la gestion de projets à partir de deux perspectives différentes, ils s’intègrent et se complètent parfaitement. Ce sont les deux approches de gestion de projet les mieux reconnues au niveau mondial et la combinaison des deux couvre intégralement le périmètre de toute Organisation.

Les Entreprises multinationales en cours de fusion et d’acquisition peuvent largement bénéficier d’une combinaison de PMBOK et de PRINCE2. Dans la pratique, les grandes Organisations ont souvent une expérience et une pratique fragmentaires, à la fois du PMBOK et de PRINCE2. En combinant les deux et en créant une approche intégrée pour développer des processus communs et cohérents, elles garantiront le succès de leurs futurs projets.

Comment gérer l’agilité avec les deux approches

À mesure que les Organisations envisagent d’utiliser PMBOK® et PRINCE2®, beaucoup évaluent également comment ces méthodologies / cadres s’intègrent à l’approche Agile de plus en plus populaire dans le monde de l’Entreprise. En juin 2015, AXELOS, propriétaire de PRINCE2®, a publié PRINCE2 Agile™ afin d’offrir aux Organisations le meilleur des deux mondes. En fait, beaucoup de techniques dites « Agile » s’accordent très bien avec PRINCE2 car il n’a jamais été stipulé qu’il n’y a qu’une seule façon de livrer un produit.

Agile est d’abord apparu comme une approche spécifique au développement de logiciels, mais les organisations utilisent également le terme Agile pour signifier qu’elles recherchent l’agilité et la capacité de changer l’environnement de chaque projet. En effet, de nombreuses organisations ont utilisé des techniques Agiles avant que le manifeste Agile ne les formalise. Par exemple, de nombreuses organisations utilisaient des prototypes et des tests rapides comme moyen de développer des produits dans les années 80 et 90, avant même que le manifeste Agile ne soit publié.

Les organisations qui doivent considérer l’intégration de PRINCE2 avec Agile (ou PRINCE2 Agile) peuvent faire face au défi d’inclure PMBOK dans leur périmètre qui peut aussi leur être très utile. Agile est une approche de livraison de produits. Donc, en tant que tel, c’est un plug-in spécialisé pour la «Gestion de la Livraison des Produits» de PRINCE2, de la même manière que les approches spécialisées utilisées dans d’autres segments de l’industrie peuvent également intégrer leur approche de développement de produit spécifique. PRINCE2 ne spécifie pas l’approche de livraison du produit car il traite des besoins génériques de la gestion du projet plutôt que des exigences spécifiques de chaque domaine spécialiste. A contrario, PMBOK fournit une base de connaissances utilisable par les deux approches.

Vous souhaitez en savoir plus? N’hésitez pas à nous adresser vos commentaires et vos questions. Un de nos experts en gestion de projets vous répondra.

Catégories

Archives

Calendrier

février 2019
L M M J V S D
« Jan    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728  
%d blogueurs aiment cette page :